Le groupe

Les membres de l'association "A l'ombre des chênes" ont à coeur de partager leurs valeurs et de se présenter dans le cadre de la création de la future coopérative d'habitants de la ZAC Paimboeuf à Ferney-Voltaire.

Annie et Aldo

Retraités, adeptes des sports de montagne mais aussi amateurs de cinéma, spectacles, nous désirons nous rapprocher de Ferney qui nous offre la proximité des services et des lieux culturels. De plus le quartier de Paimboeuf avec ses exigences écologiques et sa situation nous paraît être une belle opportunité.
Nous avons beaucoup œuvré dans le milieu associatif et aujourd’hui l’idée de concevoir son lieu de vie dans un esprit participatif avec des personnes partageant les mêmes objectifs nous intéresse.
Nous sommes prêts à donner de notre temps et de notre énergie à la réalisation de ce projet qui promet d’être une belle aventure.

Anne

La vie au milieu des autres me semble vraiment importante pour l'équilibre émotionnel. Je suis seule depuis que mes filles sont adultes et la solitude me pèse. La maison que j'habite est trop grande, sauf lors de leur retour. J'aime mettre mes compétences diverses au service d'associations. Faire le jardin, apprendre une langue étrangère, peindre à l'aquarelle ou installer une nouvelle lampe, tout m'intéresse. 
​Avoir mon chez moi au milieu d'un habitat partagé est un projet qui me tient à coeur.

Annie

Maintenant à la retraite avec un fils loin à l’étranger, le concept d'habitat participatif correspond à tout ce que je désire pour le reste de mes jours. Je cherche un lieu de vie pratique et convivial où je puisse continuer d’apprendre et partager ma passion pour la musique et la nature.

Brigitte

En étant à la recherche depuis plusieurs années d'un mode de vie qui respecte l'essentiel, la solidarité, l'humanisme et l'environnement. Je rejoins l'équipe pour faire vivre le projet en accord avec mes valeurs.

 

Carine et Ben

Mariés depuis quelques années, avec déjà de grands enfants, nous nous plaisons dans cette région du Pays de Gex, entre montagnes et lacs.
Nous souhaitons aujourd’hui construire notre lieu de vie et l’idée de le réaliser à plusieurs, en unissant nos forces et en créant des liens avec nos futurs voisins nous attire. Participer à la construction d’un habitat permettant de partager des espaces communs, des appareils électroménagers, un potager et d’autres choses nous paraît cohérent face à l’individualisme de notre société.
Une possibilité de changer de paradis’gme!

Christine

"Chacun chez soi avec des espaces en commun pour partager des moments
avec les voisins, c'est l'idéal, non ?"

Michèle

L'humain n'est pas fait pour vivre seul, le lien, c'est essentiel pour vivre bien. Habiter un lieu qui favorise les échanges entre les habitants, qui favorise les rencontres par exemple jardiner ensemble... ou pas, cuisiner ensemble ... ou pas, se croiser, se voir, se recroiser, juste boire un café et savoir tout le temps que nous sommes entourés. Une maison qui vit avec des grands-parents, pour la sagesse, des parents pour la sécurité, des enfants pour le mouvement, les cris, la joie. Voilà un projet à construire tous ensemble, un défi à relever, une occasion de grandir.  Je suis retraitée de l'enseignement et toujours passionnée de "comment les enfants apprennent ce qu'ils apprennent". Je suis très intéressée par la question écologique que je n'évoque pas, tellement ça va de soi.